Ells

Poubelle de connaissances, images, récits et modeste bout de vie . - mise a jour extrêmement rare -

19 septembre 2010

Short (odd?) news .

- Ta gueule ...

        Ce furent les premiers mots, des mots de vie, d'espoir et de changement.

- ... Crève .

       Suivit de ceux de mort .

Celui qui cria pris un peu tout, n'importe quoi et la porte .
Il ne sut ni comment, ni quand l'autre creva . Bien qu'il ne savait pas pourquoi l'autre creva, Il savait surement pourquoi .

Une fugue se caractérise par le fait que inconsciemment, on sait que l'on reviendra .
Une expédition par la préparation, tant dans le départ que ce que l'on fera .
Un voyage suppose un retour .

      Celui qui cria s'appelait Hyummil .  Quand le cri s'arrêta il était à Paris, il avait parcouru plus de 1548 kilomètres . Le cri était si fort pendant tout ces kilomètres, qu'il créa un brouillon gigantesque dans sa tête . L'incarnation du chaos et l'ensemble des choses non abouties avaient pris place dans sa petite tête .

     Café de la gare, un parmi tant d'autre dans Paris, Hyummil, s'arrêta de marcher, D'un coup, en silence . Il savait que le cri allait bientôt s'arrêter, donc il fallait qu'il fasse de même et qu'il change l'ensemble des choses .
Deux fois si possible, car il pourrait réparer les erreurs de la première .


Celui qui cria ce tut, commanda un expresso avec un croissant et demanda à son cri .
- Reviendra tu ?


Ells         18/09/2010

Posté par ells à 00:02 - écrits - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    atmosphère

    Cela me rappelle un peu l'atmosphère de "Le lièvre de Vatanen". Avec les petites précisions qui cisèlent les intentions d'un personnage qui ne parle plus

    Posté par ppm00, 19 septembre 2010 à 11:42

Poster un commentaire