Ells

Poubelle de connaissances, images, récits et modeste bout de vie . - mise a jour extrêmement rare -

14 juillet 2007

discution avec dieu

Si je devais choisir quelqu'un avec qui finir ma vie, je me choisirais moi.

 

 

Il sortais du supermarché quand une nana l'aborda; lui demanda poliment du feu, il lui répondit qu'il ne fumait pas, elle enchaîna en lui demandant l'heure, il lui dit qu'il ne portait pas de montre, il avait l'impression d'avoir des menottes; elle lui proposa de boire un café, il se déclina en disant qu'on l'attendait; elle lui dit qu'elle voulait tirer un coup avec lui, il dit que non il avait déjà une femme et que il l'aimait .

Là vexé, la jeune et belle femme s'approcha de lui et lui chuchota à l'oreille, lui sans savoir pourquoi ne bougea pas et écouta ...

:" le plus étonnant dans tout se que tu me dit, c'est que tu as de la marie & juana sur toi, tu as un portable dans ta poche gauche, tu n'as plus de tune et tu voudrais bien un diabolo citron de plus personne ne t'attendais que ta petite fille qui est déjà une adolescente de dix neuf ans et qui est obliger de quitter ces copines pour te faire croire qu'elle t'aime, donc personne ne t'attend et pour finir tu as des magazines porno au bureau, ta femme ne te fais plus d'effet, quand tu lui fait l'amour tu pense à une jeune secrétaire, quand tu vas au wc, une fois sur deux tu te branle en pensant à une putain et je suis exactement le genre de nana qui te ferais bander .

Alors pourquoi tu dis non.»

La jeune femme retire sa tête, fais un clin d'oeil, lui est étonné, il bande d'ailleurs, elle l'invite à la suivre, il la suit.

Le couple se rend dans un café tout proche, sans avoir échangé d'autre propos, l'homme est tout abasourdis et ne dit rien, la femme commande dés leurs arrivé, une spécialisation local pour elle, qui en faite est principalement de l'alcool fort et un diabolo citron .

La femme se tend vers l'homme et lui demande qu’est ce qu'il désire savoir.

Il ne répond pas immédiatement, les boissons arrivent dans le silence et il ose enfin parler.

" Qui êtes vous ?

- Dieu.»

L’homme rigole légèrement, il ne la croit pas.

" Et sans blaguer vous êtes quoi ?

- Dieu "

Cette fois le regard de la femme ne le fait pas rire mais il ne la croit pas pour autant.

La jeune femme enchaîne, seule :

"- Je pourrais avancer ce que je dit en disais par exemple que dans votre poche arrière il y a votre portefeuille et dedans il y a trois billets de vingt euros, un de dix, de la monnaie dont une pièce de deux centimes grec, soit une somme total de soixante dix huit euros et trente sept centimes, mais de cette manière je ne ferais que confirme l'idée que vous avez actuellement qui est que je suis une jeune femme qui pratique le voyeurisme et qui fais ça dans le but de te sauter, mais non, car je peut aussi vous dire de regarder par dessus la vitre à votre gauche et d'attendre le prochain feu rouge, la première voiture sera spécialement moche selon vos goûts et les miens aussi d'ailleurs, ce sera une Clio verte tunné par un jeune homme avec un tee short rouge qui s'appelle Tommy Jugde, bien sur si je dit cela vous pouvez penser que c'est une personne complice, et la vieille Peugeot derrière aussi ainsi que la camionnette de désamiantage qui sera quatrième .

Il sert à rien que je vous décrive le monde que vous connaissez, ni celui qui va se dérouler sur les prochains instants, le futur moins proche ne sers à rien car je serais déjà partie, vous décrire ce que vous ne connaissez pas car justement vous ne le connaissez pas, de plus répondre à vos questions si elles sont d'un ordre philosophique métaphysique ou d'une connerie dans le genre ne sert à rien car vous ne connaissez pas la réponse ou encore si vous voulez vérifier que je suis dieu sur une énigme sachez que n'importe quel personnes qui s'y intéresse un petit peu serais capable de répondre à n'importe laquelle des votres .

En conséquence, je suis dieu et je suis en face de vous, c'est un fait, si vous ne l'admettez pas c'est votre problème et non je ne veux pas vous faire donner beaucoup d'argent non pas parce que je veux pas, mais je vois pas pourquoi je vous en donnerais plein et pas à d'autre et encore non je n'en ferais pas apparaît ou ferais un miracle vous en dormiriez plus.

Voila, encore une question vieux con?

- euhmmm, juste euh, madame Dieu...

- ...Dieu

- Bon, oui, euhmmm, donc Dieu, pourquoi tu viens là me torturer ?

- je viens me distraire car de manière général je m'ennuie .

 

 

Ells 09/07/07 

Posté par ells à 16:53 - écrits - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

  • ...

    J'adore!! trop trop excellent!!!

    Posté par Dream Volt, 17 juillet 2007 à 08:09
  • Vraiment bon!

    Posté par ekwerkwe, 10 septembre 2007 à 21:46

Poster un commentaire